École bilingue français-occitan, pédagogie Freinet

Calandreta del Pais Sud Tolosan

2 impasse de l'autan
31550 Cintegabelle
Jean-Maurice SIRE (directeur)
calandreta.senta.gabela@gmail.com

Actualités

Dessenh Contat

19/01/2016 10:17
Una filha aimava los animals. Un cop avia convidat un lop un lapin un moton e un rainal. E los...
" Un marché de Noël réussi    Le traditionnel «Mercat de Nadal» organisé conjointement...
"Succès du vide-greniers   Le vide-greniers de la fête occitane a battu tous les records. Un...
Inscriptions année scolaire 2015/2016 Les inscriptions pour l'année scolaire 2015/2016...
Vous vous demandez où scolariser votre enfant à la rentrée prochaine ?...
<< 3 | 4 | 5 | 6 | 7 >>

HISTOIRE DE LA LANGUE

L’occitan est une langue romane, issue de l’évolution du « latin parlé des Romains conquérants, militaires, marchands et administrateurs ».

L’occitan, ou langue d’Oc, est parlé sur un espace géographique couvrant 32 départements du Sud de la France, 12 vallées des Alpes Piémontaises en Italie, et le Val d’Aran en Espagne.

Des mots de forme gasconne apparaissent dans des actes latins et des monnaies d’avant l’an 600.

La langue d’Oc apparaît dès le Xème siècle dans certaines chartes latines. Les premiers textes littéraires paraissent au XIème siècle.

A partir du XIVème siècle, l’occitan représente la langue de communication majoritaire. L’édit de Villers-Cotterêts, en 1539, lui fera perdre sa place écrite, décrétant que l’on ne devait employer dans le royaume de France « nul autre langage que le langage maternel françois ». Il continuera cependant à être parlé majoritairement puisqu’en 1864, une enquête de Victor Duruy, Ministre de l’Instruction Publique, démontre que plus de 90% des Gersois ne parlent pas français.

C’est à partir de 1881, avec les lois de Jules Ferry sur l’enseignement, que sera mis en place, dans l’enseignement primaire, un système de répression des langues régionales. L’occitan restera toutefois profondément enraciné dans les campagnes et même dans les villes jusqu’à la première guerre mondiale.

Le gascon représente un dialecte de l’occitan, au même titre que le languedocien, le limousin, le provençal, l’auvergnat et le vivaro-alpin.Il est parlé dans une zone du Sud-Ouest de la France (la Gascogne) délimitée d’une part par l’océan Atlantique, d’autre part par les Pyrénées, et enfin par la Garonne.